Biographie

 

Jean-Paul Diérick, est très jeune attiré par les Mathématiques et la musique. Durant ses études, il écoute du classique et de la musique concrète. Son compositeur fétiche devient Pierre Henry et il s'intéresse de plus en plus à la recherche musicale. En 1975, il obtient une licence, puis en 1976 une maîtrise de Maths. Lauréat à l'IPES, il obtient une bourse lui permettant d'étudier et de s'acheter son premier synthétiseur. Après le service militaire, son frère bassiste le fait entrer dans un orchestre faisant du folk progressif: "La cour des miracles". Ainsi commence son périple dans le monde de la musique...

 

La Cour des Miracles.

Avec l'arrivée des synthétiseurs, de la guitare électrique et de la basse électrique, l'étiquette "folk" de La Cour des miracles s'estompe.

 

Après maints concerts, le groupe sort alors un album dont JP assure les parties claviers, l'enregistrement et le mixage: "Mis en bouteille à la maison". Cet album comprend donc des titres sonnant folk, mais aussi des chansons plus dans le style "variété française".

 

 Initialement sorti en 33 tours, cet album vient d'être remixé et est désormais disponible  en CD digitalement remasterisé... 

 

 

Richard Fleurbaix

Au cours d'un concert, le chanteur-poète du Nord "Richard Fleurbaix", est surpris par l'ambiance donnée par les synthés.

 

 C'est ainsi que Jean-Paul se retrouve aussitôt, arrangeur et clavier pour ce chanteur. Musique planante et climats synthétiques fusionnent avec les textes ésotériques de Richard.

 

Après une série de concerts, un album est enregistré à paris au studio Oxygène: "Le clochard du rêve". Puis c'est quelques émission de radio et de télévision.

 

Charly Brown

En 1981, séparation des musiciens de La Cour des Miracles et Richard Fleurbaix reprend une carrière solo.

 

Aussitôt, JP est accueilli dans un orchestre de bal, "Charly Brown", d'abord comme sonorisateur, puis comme musicien complet. Une longue pratique des soirées de bal donnera alors une aisance sur scène et permettra de mieux saisir le monde galérien de la musique.

 

La bonne humeur et la camaraderie de cet orchestre resteront cependant un bon souvenir...

 

Pour raconter toutes les mésaventures croisées au cours de ces soirées, unlivre de mémoires "Ma galère" est actuellement en chantier et parait sous forme de feuilleton dans la revue "Private Computer".

 

Les cachets obtenus en bal sont aussitôt réinvestis dans le matériel, jusqu'à réalisation d'un studio privé:

le Delta Studio.

 

 

 

 

Albums solo

Devenu professeur de mathématiques, Jean-Paul Diérick décide ensuite de réaliser une carrière solo. En 1983, il participe à la cassette "Gédéon2" en tant que clavier dans le groupe "Cession".

 

En 1985, il produit donc son premier album: "Deltaplane". On y retrouve tous les titres préparés depuis longtemps, avec la participation de musiciens de la Cour des Miracles.

 

Sorti sur 33 tours, cet album vient d'être remixé et remasterisé sur CD avec quelques titres en bonus...  La même année, il enregistre "Spirale" pour Richard Fleurbaix. 

 

  En 1988, il enregistre et participe à la cassette "Parcimude" et enregistre une cassette pour Revé Demon"je t'aime".

 

En 1989, après avoir une bande son pour le spectacle "chantons la révolution", il produit avec quelques chanteurs et chanteuses invités la cassette "2 FA 7" qui réunit des musiques scéniques variées et quelques chansons. Cet album est désormais disponible sur Cd avec des bonus...

 

Participation à la bande son d'un spectacle de cirque pour handicapés en mars 1989.

 


 En 1991, il produit un conte musical pour enfant "Le Petit Ressort", accompagné d'un livret illustré magnifiquement par Michel Bury, professeur de dessin. 

 

 En 1992, la cassette "Planète Mer" reprend en 90 minutes les moments clé d'un spectacle sur le thème de la mer . Cet album est disponible aussi sur double CD avec des titres inédits en bonus.

 

 En 1992, il participe aux compilations "les midicomédiens au clavier" puis en 1993 à "Succynth" du club Midi Comédie.

 

En 1995, il enregistre et participe au cd "Sucynth 2" pour Midi Comédie.

 

Fanzines et sites Internet..

Tout en participant  comme rédacteur, puis responsable pour la France de la revue franco-belge "Midi Comédie", il s'investit jusqu'en 2001 dans le domaine des ordinateurs, d'abord avec le Falcon ATARI puis avec le PC. Ce sera l'occasion de commencer la rédaction de ses mémoires sous le nom "Ma Galère".

 

 En 1996, l'album "Constellation" est la pièce maîtresse de sa production solo, véritable fresque dédiée aux synthétiseurs...

 

En 1998, il réalise le mastering du 4ème album de "la Cour des Miracles": "Poussière dans l'oeil" .

 

En août 2000, sortie de la compilation "Succynth Zéro" pour midi Comédie avec deux nouveaux titres .

 

Novembre 2000, mastering du cinquième album de la "Cour des Miracles": "Lille blues". Réalisation d'un nouveau site internet personnel .

 

En mai 2002, abandon de Midi Comédie pour fonder le club "PRIVATE COMPUTER" et réaliser un fanzine de 36 pages avec cd-rom (beaucoup plus ambitieux et plus ouvert que Midi Comédie) avec parution de 3 numéros par an.

 

En 2005, réalisation du site Internet du Collège du TRIOLO, avec fiches de cours et exercices intéractifs en ligne.

 

Remise à jour complète du site privé et réalisation de l'album "Pixsynth" avec le club "PRIVATE COMPUTER"

Nouveaux albums...

Retour à la composition...

 

Une compilation "Synthèse" qui sera suivie de plusieurs albums en préparation...

 

 

 

 

Accueil

Biographie
Discographie
Textes
Extraits
Passions